Rompre avec l'obésité

Des maux lourds de sens

Suralimentation

Difficultés respiratoires

Stress réactionnel

Coupure du corps physique

Manger ses émotions

Hypertension

Peur de manquer

Image déformée

Refuge et protection

Le plaisir n'est pas dehors

Constipation

Quelque chose me gave

Articulations douloureuses

Honte de soi

Problèmes de circulation

Manger, un acte instinctif

La psychologie de l'obésité est chargé d'affectivité car il reproduit les premières relations avec la mère. Sa main pour nourrir l'enfant et votre main aujourd'hui pour reproduire un schéma qui appartient au passé. L'absence de nourritures affectives (regard, caresses, soutien) est une carence que l'acte de manger étouffe pour vous protéger. Votre rapport au corps est malmené et le poids des non-dits vous pèse. Il est temps d'apporter plus d'attention à votre corps et à vos émotions.

Se reconnecter au corps physique

Vous peinez à retrouver l'équilibre et vous dépensez vos efforts vers des méthodes intensives qui ne vous conviennent pas, vous tournez en rond. En surpoids, j'ai moi-même été la risée de mon entourage scolaire voire intime. Je vous propose de faire le point et d'utiliser ma méthode qui m'a permis de prendre conscience de l'existence des phénomènes internes de mon corps et de me libérer progressivement du poids des nombreux fardeaux que j'ai portés.